13 janvier 2019

Bien préparer sa rentrée

Bien préparer sa rentrée

La rentrée en PACES c’est avant tout le passage du lycée à l’Université. Cela signifie : beaucoup de changements à la clé ! Il est donc important de bien se préparer pour entamer le mieux possible cette année particulièrement difficile.

 

Se renseigner

Se renseigner avant de s’inscrire en PACES, cela paraît important ! C’est une année particulièrement difficile, synonyme d’échec pour beaucoup d’étudiants : il n’est donc pas conseillé de s’engager dans cette voie à l’aveugle. Il existe de nombreux moyens pour s’informer :

Les salons des métiers, qui ont lieu chaque année dans la plupart des grandes villes : les Universités y sont toujours présentes avec le plus souvent des étudiants qui viennent présenter leurs études et répondre aux questions des lycéens.

Pour avoir plus de renseignements sur votre Université, vous pouvez également vous rendre aux Journées Portes Ouvertes, elles en organisent toutes au moment des inscriptions sur ParcourSup (entre janvier et mars). Normalement vous serez informés des dates par l’intermédiaire du lycée, si ce n’est pas le cas vous les trouverez facilement sur le site internet de votre Faculté/Université. C’est l’occasion d’avoir une information plus précise sur le déroulement de la PACES, les inscriptions au tutorat, et surtout pour échanger facilement avec des étudiants d’années supérieures qui peuvent vous conseiller.

Dans de nombreuses villes, les tutorats organisent des permanences d’information sur le tutorat et la PACES durant les périodes d’inscription sur les campus universitaires. Ils effectuent aussi des journées d’information ou événements de présentation du tutorat.

Enfin sur internet vous trouverez aussi beaucoup d’informations, notamment sur le site de votre Université ou bien celui des associations étudiantes ou associations de tutorat.

 

S’inscrire à l’Université

Cela paraît évident, mais il ne faut pas oublier ! Il y a toujours possibilité de s’inscrire jusqu’en décembre mais le mieux est de s’y prendre pendant l’été. Normalement, si vous avez correctement entré vos voeux sur le site ParcourSup, vous serez amenés à vous déplacer dans votre Université effectuer votre inscription une fois le baccalauréat validé. Certaines Universités fonctionnent avec des inscriptions dématérialisées (en ligne).

Le prix de l’inscription en PACES est celui d’un niveau licence (170€), elle est gratuite pour les étudiants boursiers. Cette inscription s’accompagne du paiement de la CVEC (Contribution Vie Etudiante et de Campus) depuis la rentrée 2018, d’un montant de 90€. Les étudiants boursiers en sont également exonérés.

 

S’inscrire au tutorat

L’inscription au tutorat est devenue presque incontournable en PACES. Même si vous avez décidé de vous inscrire dans un organisme privé de préparation aux concours, le tutorat propose une préparation globale à la PACES reconnue et soutenue par les Facultés/Universités, gratuitement ou à un prix dérisoire. S’y inscrire est un complément idéal aux cours de la PACES.

Si vous n’êtes pas inscrits dans un organisme privé de préparation aux concours, il vous est d’autant plus conseillé de vous inscrire au tutorat !

 

Trouver un logement

Si vous n’avez pas la chance d’avoir des parents qui habitent à proximité de la Faculté, il vous faudra trouver un logement pour l’année scolaire. Avec la difficulté de la PACES, il vaut mieux ne pas avoir des temps de transport trop importants pour se concentrer intégralement à la préparation du concours.

Trois possibilités : chez un particulier, en cité universitaire ou bien dans un foyer. Il est préférable de s’y prendre tôt, dès l’inscription à l’Université car les logements sont rapidement loués durant la période estivale et vous aurez moins de choix en débutant les recherches peu de temps avant la rentrée.

Il existe un site internet réservé aux logements étudiants, géré par le CNOUS www.lokaviz.fr

 

Se préparer psychologiquement

Il ne faut pas se mentir, l’année de PACES va être difficile. Il faut être prêt à ne plus beaucoup voir ses amis et à travailler beaucoup. Les parents des étudiants en PACES ont aussi du mal à comprendre le fait que l’étudiant travaille aussi longtemps sur ses cours. Un travail de pédagogie est souvent utile pour aider à mieux comprendre l’importance du travail dans une année de PACES et ses conséquences sur la vie de famille, amoureuse et sociale.