12 janvier 2019

Pédicurie – Podologie

Filière Pédicurie – Podologie

 

Descriptif

Le pédicure-podologue est un professionnel de santé à part entière spécialisé dans l’étude et le traitement des affections du piedTout patient peut se présenter chez un pédicure-podologue sans prescription médicale préalable. Ainsi, le praticien peut recevoir en consultation aussi bien des enfants, des sportifs, des patients atteints de maladies dites « à risque » (diabète, artérite, maladies inflammatoires chroniques ou aiguës) que des personnes âgées, des adultes, etc.

Pourquoi aller voir un pédicure-podologue ?

Le métier de pédicure-podologue est très varié. Il consiste à :

Effectuer des soins unguéaux ainsi que des soins pour des affections cutanés
Réaliser un examen podologique en vue de réaliser des semelles orthopédiques
Réaliser des appareillages unguéaux pour limiter ou corriger la courbure de l’ongle (pour éviter les ongles incarnés)
Reconstituer partiellement ou totalement une structure unguéale (onychoplastie)
Concevoir et confectionner des petits appareillages au niveau des orteils sur mesure en silicone en vue de les corriger ou de les protéger (orthoplastie)

Il joue également un rôle primordial de conseil, d’éducation et de prévention dans l’hygiène, le chaussage, le quotidien. Un bon contact humain est indispensable pour ce métier. Il requiert également une grande habilité manuelle : il faut avoir des gestes précis et beaucoup de minutie.

 

Déroulement des études

La formation se déroule sur 3 ans au sein de l’institut intégré après le concours. Le nouveau programme d’études est en application depuis le 1er septembre 2012.

Les 3 années comportent :

Des enseignements théoriques
Des enseignements pratiques dont des activités de soins (soins pédicuraux, examen clinique, orthèses) prodigués à des patients dans des centres de soins au sein des instituts de formation
Des stages hospitaliers dans différents services (dermatologie, mycologie, diabétologie, service des grands brûlés, dans des maisons de retraites, service de gérontologie, etc.) et des stages chez les professionnels

Le programme théorique est très varié. Le nouveau programme est divisé en 59 Unités d’Enseignement (UE). Il regroupe à la fois des matières telles que l’anatomie, la biomécanique, la physiologie, les pathologies pédicurales et médicales que des matières comme l’hygiène, la pharmacologie, la déontologie, l’anglais… réparties sur 6 semestres.

 

Débouchés

D’après l’Ordre National des Pédicures-Podologues, on comptait en 2010, 10 975 pédicure-podologues en France. Le pédicure-podologue exerce dans 98% des cas son activité dans le cadre libéral, 2% ont des postes de salariés en hôpitaux.

Le professionnel en exercice diplômé a le devoir de réactualiser ses acquis en permanence. Il a également le devoir de se former continuellement aux nouvelles techniques/technologies et à enrichir ses connaissances. Des formations continues lui sont proposées comme la posturologie, la réflexologie, mais aussi pour se spécialiser dans la prise en charge de patients diabétiques, d’enfants…

 

Contacts

  • Facebook : FNEP
  • Twitter : @La_FNEP