12 janvier 2019

Présentation

Présentation

 

C’est quoi la PACES ?

La PACES correspond à la Première Année Commune aux Études de Santé. Comme son nom l’indique, elle permet d’accéder à la deuxième année de différentes filières médicales que sont la Médecine, la Pharmacie, l’Odontologie (dentaire) et la Maïeutique (sage-femme), mais aussi certaines filières paramédicales telles que la Kinésithérapie, l’Ergothérapie ou la Psychomotricité dans certaines villes. Il est également possible d’avoir accès aux filières de Pédicurie-Podologie et de Manipulateur en électro-radiologie médicale.

Pour plus de renseignements nous t’invitons à aller consulter le module d’Info PACES.

 

Numerus Clausus

Le nombre d’étudiants pouvant accéder aux différentes filières sus-citées est défini chaque année, pour chaque Université, par un arrêté publié conjointement par le Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche et le Ministère de la Santé. C’est ce que l’on appelle couramment le Numerus Clausus (NC)Après avoir constamment augmenté depuis plusieurs années, la tendance semble à la stagnation depuis 2012. L’année 2016 ayant signé une nouvelle augmentation de ces chiffres pour la filière Médecine.

La PACES est le début d’un cursus universitaire qui pourra être suivi dans une des 36 Universités proposant des filières de santé. Chaque concours de PACES propose des places dans différentes filières de santé : dans toutes les filières médicales (MMOP) mais seulement dans certaines filières paramédicales, selon l’Université. Cependant, toutes les filières ne sont pas représentées dans chacune des 36 Universités et la poursuite en deuxième année peut ainsi imposer de changer de lieu d’études.

À l’inverse, certaines Universités ayant des partenariats avec des écoles formant des kinésithérapeutes, des ergothérapeutes, des psychomotriciens, des pédicures-podologues ou des manipulateurs en électro-radiologie médicale proposent un certain nombre de places pour rentrer dans ces écoles à l’issue du concours de PACES. Mais il existe encore dans certaines villes, un mode d’admission dans ces écoles par un concours d’entrée direct. En d’autres termes, la PACES ne représente pas la seule voie d’accès à ces filières dans toutes les villes, renseignez vous.

 

La PACES est réputée, à raison, pour être une année très sélective. En effet, seuls 16% des candidats inscrits, en moyenne, sont reçus dans une des filières en deuxième année. Ce nombre varie cependant d’une université à l’autre entre 10 et 23%, selon le nombre de candidats inscrits en PACES et selon le Numerus Clausus. Mais ce nombre ne prend pas en compte les abandons en cours d’année qui sont relativement nombreux en PACES.

À l’origine, les premières années des filières de santé étaient séparées. La PACES a été créée dans le but d’éviter un certain « gâchis humain » avec des étudiants qui tentaient par exemple deux fois le concours de première année de Médecine, qui échouaient, et qui allaient tenter encore deux fois le concours première année de Pharmacie, faisant leur première année d’Université en 4 ans. C’est pourquoi cette nouvelle première année commune a vu le jour à la rentrée 2010. Elle est encadrée par l’article L631 du Code de l’Education.

Plus d’informations sur le cadre légal ici.

 

Comment s’inscrire ?

Pour s’inscrire en PACES, il suffit d’être titulaire d’un baccalauréat, peu importe lequel, ou de rentrer dans les modalités d’inscription à l’Université. Même s’il est reconnu qu’un baccalauréat scientifique est plus proche du programme de la PACES, il n’est pas exclu qu’un étudiant titulaire d’un autre baccalauréat puisse avoir ses chances de réussir, même si elles sont statistiquement plus basses.

 

Comment s’organise l’année ?

Enseignements

L’année de PACES est découpée en 2 semestres (ou quadrimestres), dont la durée exacte est fixée par chaque Université et peut donc varier légèrement. A la fin de chacun des semestres, est programmée une période d’examens appelée « partiels » portant sur les cours dispensés pendant le semestre correspondant.

 

Unités d’Enseignement

Le programme de l’année est lui découpé en Unités d’Enseignement (UE) dont le contenu est défini nationalement. Chaque UE regroupe une ou plusieurs matières proches. Il existe 7 UE communes pour tous les étudiants ainsi que des UE dites spécifiques, dont le nombre peut varier d’une Université à l’autre. Les coefficients respectifs de chaque UE sont définis au niveau des Universités et varient d’une PACES à l’autre, et même souvent d’une filière à une autre dans une même ville.

La répartition des UE entre les semestres diffère selon les villes mais les UE spécifiques doivent toujours être enseignées au second semestre. C’est à l’issue du concours du premier semestre, et de la publication du classement, que les étudiants choisissent de s’inscrire dans une ou plusieurs des filières proposées. Un étudiant peut s’inscrire pour passer le concours dans une seule filière uniquement, mais peut aussi décider d’en tenter plusieurs, en fonction de ses ambitions, dans le but d’augmenter ses chances de réussite, tout en sachant que plus de filières signifie plus d’UE spécifiques, plus d’heures de cours et donc plus d’heures de travail. Malgré la possibilité de pouvoir passer toutes les UE spécifiques, il ne faut pas perdre de vue son objectif premier et prendre en compte le fait que toutes les filières – et donc professions envisageables en fin d’études – sont catégoriquement différentes les unes des autres et uniquement reliées entre elles par le monde de la santé.

Ainsi, ne pas obtenir son premier choix et se « rabattre » sur son second choix n’est pas anodin et doit être un acte réfléchi et anticipé. C’est la raison pour laquelle il est primordial de s’intéresser dès l’entrée en PACES, voire dès le lycée, à l’ensemble des filières proposées par la PACES. Les tutorats sensibilisent les étudiants aux différentes filières lors d’événement d’orientation et de réorientation.

Plus d’informations sur les différentes UE ici.

Déroulement des cours

Les enseignements sont généralement des cours magistraux (CM), dans un ou plusieurs amphithéâtres :

En simultané grâce à la vidéo-diffusion dans les différents amphithéâtres
Ou en différé dans certaines Universités, grâce à la rediffusion (sur le site internet de la Faculté par exemple)

Une partie des enseignements peut également se faire sous forme d’enseignements dirigés (ED) avec des petits groupes d’étudiants, qui consistent généralement en des exercices d’application. Il n’y a pas d’enseignements pratiques en PACES.

 

Épreuves

Les épreuves de PACES sont organisées par UE. Cependant, leur durée et leur composition sont définies par l’Université et là encore il n’y a pas de règles générales. Il s’agit très souvent entièrement de QCM, en nombre variable, excepté pour l’épreuve de « sciences humaines et sociales » (UE7) qui doit obligatoirement contenir une partie rédactionnelle.

A l’issue du second semestre, 4 classements sont établis prenant en compte l’ensemble des résultats de l’année. Pour poursuivre en deuxième année d’une filière, l’étudiant doit être classé en « rang utile » (c’est-à-dire avant la valeur du Numerus Clausus) de la filière concernée.

 

Réorientation

Dans des conditions particulières, les Universités sont autorisées à réorienter certains étudiants vers d’autres cursus.

Tout d’abord à la fin du premier semestre, les 15 derniers % du classement – au maximum (pourcentage variable d’une Faculté à l’autre) sont obligatoirement réorientés vers d’autres cursus, souvent universitaires. Cependant, le président de l’Université peut apporter des dérogations à cet article et cette pratique n’est pas présente partout. Ils pourront réintégrer la PACES après avoir validé 3 semestres dans une autre filière. Les 85% les mieux classés peuvent poursuivre l’année de PACES. En effet, les étudiants ayant été classés au-delà des 15 derniers % du classement ont statistiquement très peu de chance de se voir accepter en deuxième année : c’est pourquoi il est préférable de se réorienter provisoirement et de revenir vers la PACES avec plus de recul.

C’est aussi le cas à la fin du second semestre : les étudiants classés au-delà d’un rang défini (compris entre 2,5 et 3 fois le Numerus Clausus de l’ensemble des filières) peuvent être réorientés vers d’autres formations universitaires, par décision du président de l’Université.

Un étudiant est autorisé à s’inscrire deux fois seulement en PACES. Au-delà, il sera obligé de s’orienter vers une autre filière universitaire ou non universitaire. Cependant, dans certains cas spécifiques (maladie par exemple) un étudiant peut obtenir une dérogation du président de l’Université pour tenter le concours une 3ème fois. Ces dérogations ne peuvent dépasser 8% du Numerus Clausus (dont une partie est dédiée aux étudiants étrangers).

Plus d’informations sur la réorientation ici.